Archives du mot-clé Sports

Peut-on se muscler après la cinquantaine ? (2)

sonny-bryant

Comment s’entraîner en musculation après 50 ans ?

Les 10 points importants :
  1. On recommande aux personnes de plus de 50 ans d'entraîner les principaux groupes musculaires entre 2 et 4 fois par semaine pour gagner du muscle. Si le travail avec de la ''fonte'' est plus bénéfique, on peut y associer du travail aux poulies et appareils
  2. Attendre au minimum 48 heures entre les séances d'entraînement de musculation pour une récupération complète (surtout en cas de courbatures normales et bienvenues !). On doit éviter aussi bien le surentraînement (cause de blessures) que le sous-entraînement (absence d'intensité et de progrès)
  3. Pour une santé optimale et remise en forme, on peut y adjoindre une activité cardio, un autre sport chaque semaine. Cela peut-être aussi une activité comme le jardinage par exemple
  4. Faire 1 à 3 exercices par groupe musculaire à chaque séance de musculation en privilégiant les mouvements pluri-articulaires (exercices de base) qui travaillent plusieurs muscles profonds à chaque fois. Et solliciter spécialement les membres inférieurs car ces muscles "fondent" plus vite avec l'âge
  5. Etre régulier dans ses entraînements même si les premières semaines de musculation sont souvent très difficiles. L'organisme, le corps (ainsi que le mental...) doivent s'habituer à cette nouvelle activité. Sans cette régularité, les résultats seront, comme on l'imagine, infimes et limités
  6. Contrôler la vitesse d’exécution et l'amplitude des mouvements afin de protéger et préserver les articulations et tendons. Des mouvements assez lents et partiels (pas de flexions ni d'extensions forcées) sans à-coups, sans explosivité,  permettent de s'entraîner sans douleurs ni traumatismes
  7. Le nombre de répétitions pour chaque exercice doit se situer entre 10 et 15 pour les exercices de base (ex : soulevé de terre, rowings...) et entre 15 et 25 (jusqu'à 40 répétitions parfois !) pour les exercices d'isolation (ex : oiseau, pull-over...). Associer ces 2 ''longueurs'' de séries permettent de lier force, volume et définition musculaire
  8. Le nombre de séries se situe entre 3 et 4 pour les exos de base et entre 2 et 3 pour les exercices d'isolation. Hors série (s) d'échauffement. Pour établir les charges à employer au début, faire 1 ou 2 séries d'un exercice de base ou/et d'un exo d'isolation avec un poids léger. S'il est possible de faire 20 répétitions assez facilement,  mettre de 2 à 5 kg de plus aux haltères et de 5 à 20 kg de plus pour les barres (+ 20 kg pour les presses, exos à poulie...)
  9. La progression se fera par l'augmentation des répétitions chaque semaine, et par l'augmentation des poids levés, une fois des paliers d'effort atteints. Le choix des exercices est également important selon les physiologies. L'ensemble de la musculature sans exception doit être travaillé pour des résultats optimaux
  10. La récupérations est le maître-mot. Après 50 ans, les capacités de récupération diminuent, le taux hormonal chute, la marge de progression se réduit, il importe de ne pas se blesser (on récupère de ses blessures beaucoup plus lentement) pour ne pas compromettre la progression. Il faut donc bien s'échauffer et bien s'étirer, ainsi que respecter la bonne fréquence du training en musculation

bouffe-2

Comment bien manger et se supplémenter à 50 ans ?

Continuer la lecture de Peut-on se muscler après la cinquantaine ? (2) 

Peut-on se muscler après la cinquantaine ? (1)

sonny-bryant-3

La musculation, contrairement à beaucoup d’idées reçues, peut être pratiquée à tout âge, quels que soient ses objectifs, se dessiner, se développer, perdre du poids ou bien encore se tonifier.

Y a t’il un âge pour se mettre  à la musculation ?

vieillissement-2

L’âge en musculation n’est pas un facteur qui empêche sa pratique, peu importe que vous ayez 50 – 60 – 70 ans et même plus de 80 ans, il est tout à fait possible de s’y mettre sans aucune complication. Toutefois, on recommande de faire un bilan médical complet avant de débuter.

Les conséquences du vieillissement

vieillissement

La perte de muscle (sarcopénie) est une conséquence inévitable du vieillissement. Elle débute la plupart du temps à partir de 40 ans pour perdre en moyenne de 1 à 2% de masse musculaire chaque année.

Ses effets en 10 points :
  1. La force diminue plus vite que la masse musculaire
  2. Diminution de la force musculaire de 10 à 15% par décennie, surtout après 60 ans
  3. Les muscles inférieurs du corps (cuisses) perdent plus vite de la force et du volume que ceux du buste
  4. Diminution de la taille des muscles de la motricité, ce qui entraîne perte d’équilibre, de souplesse, de résistance et d’endurance
  5. Le manque d’activité physique ou sédentarité diminue la masse musculaire
  6. La synthèse des protéines se fait plus difficilement au niveau du muscle. La concentration de plusieurs hormones diminue avec l’âge et influence le métabolisme protéique, rendant plus difficile le maintien de la masse musculaire
  7. La densité osseuse diminue. Ceci est dû au manque de charge mécanique qu’impose un muscle à l’os auquel il se rattache, le rendant moins dense
  8. Le système immunitaire est plus faible. Lorsqu’une maladie apparaît, le muscle chargé de protéine le protège. A contrario, une baisse de la musculature affaiblit l’organisme
  9. Le métabolisme est l’ensemble des réactions chimiques se produisant au sein de l’organisme, et par lesquelles certaines substances s’élaborent (anabolisme), ou se dégradent (catabolisme). Ce métabolisme baissant,  la masse musculaire diminue, on brûle moins de calories. De plus, le moindre écart alimentaire entraînera quasi inévitablement un stockage des graisses
  10. Des maladies liées à l’âge et au poids corporel souvent excessif, apparaissent à cause de la diminution du métabolisme de base. Avec la surcharge pondérale, on note une augmentation des risques collatéraux comme des maladies cardiaques, cholestérol et diabète entre autre
Les avantages de la musculation

muscul-50-ans-2

La pratique de la musculation va permettre de :

  • Garder la santé
  • Etre en forme et dynamique
  • Retrouver de la force
  • Augmenter la masse osseuse
  • Diminuer le risque de formation de caillots dans les artères
  • Faire chuter son taux de mauvais cholestérol
  • Améliorer récupération et sommeil
  • Apporter des bienfaits sur les plans mental et image de soi

muscul-50-ans-4

En l’aidant à maintenir et renforcer sa musculature, ce sport va permettre de répondre positivement à beaucoup de problèmes inhérents aux quinquas et plus âgés

Bien commencer pour bien durer

 

La première chose à faire lors d'une reprise d'activité sportive, et plus spécifiquement pour pratiquer la musculation, est de consulter un médecin pour un bilan complet

Il faut également tenir compte de son passé sportif, des périodes d'arrêt, de reprises, de la nature du ou des sports pratiqués actuellement ou anciennement. Cela influe dans la détermination du potentiel musculaire et de la prise de force, et ainsi donc sur la progression musculaire possible et à venir


La prévention des blessures et des douleurs devrait être la base de tout entraînement. Ainsi échauffements, étirements, exercices adaptés, mouvements contrôlés et progression dosée sont les plus importants, en plus d'une certaine prudence et "sagesse" !


Le mental et la motivation sont importants. Les muscles ne réagissent plus comme à 20 ans, de gros biceps ne vont pas apparaître du jour au lendemain. D'ailleurs il ne faut pas s'attendre à développer nettement sa masse musculaire, mais plutôt à "définir" ses muscles, les raffermir, les renforcer, et dans le meilleur des cas les maintenir en forme. La silhouette obtenue sera dans tous les cas, hyper valorisée !

muscul-50-ans

Ce qui est certain, en persévérant, la musculation aidera à combattre le vieillissement pendant des années et rester « jeune » le plus longtemps possible, tout bénéfice !

stallone-3

 

Rémi Coachsenior

 

Marche sportive

La marche pour la bonne santé des quinquas

Parmi toutes les activités « cardio », la marche est sans doute la plus efficace et adaptée aux quinquas et aux plus âgés. Mais pas n’importe quelle marche, ici, on parle de marche rapide.

Pour rester en forme même après la cinquantaine, la marche rapide aussi appelée marche sportive ou active est aussi une excellente alternative. Cependant, pour ce faire, il faut qu’une certaine cadence soit maintenue et prolongée sur une certaine distance.

Marche rapide_en-forme-apres-50ans

Les bienfaits de la marche rapide

Selon plusieurs études publiées dans des revues scientifiques réputées, faire de la marche rapide aurait de nombreux bienfaits sur le corps humain, notamment celui d’améliorer la santé cardiovasculaire des jeune seniors et seniors.

Les études ont révélé que, par rapport aux personnes âgées qui marchaient lentement, les personnes âgées qui marchaient à une vitesse de plus de 5 km/h diminuaient de moitié les maladies cardiovasculaires et les maladies coronariennes.

De même, elles sont à 53 % moins exposées aux accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Parallèlement, il a été mis en évidence que les personnes marchant vite sur une plus longue distance, autrement dit de façon prolongée, présentaient encore moins de risque que celles qui marchaient vite sur une plus courte distance.

Associée à la prise de certains produits pharmaceutiques adaptés, la marche rapide intensive permettrait de réduire considérablement tout risque cardiovasculaire. Il est par ailleurs possible de trouver des médicaments en ligne sur ce site, une pharmacie en ligne fiable.

Outre cela, à une cadence soutenue de 7km/h sur une durée d’au moins une demi-heure, la marche rapide apporte les mêmes bienfaits que le jogging. Mais avec beaucoup moins de soucis articulaires et tendineux qui peuvent apparaître quand on courre.

Concrètement, elle aide à la perte de poids superflu, fait travailler le cœur et oxygène les muscles. Elle permet aussi de maîtriser son stress et de favoriser un bon sommeil en plus de purifier l’organisme et d’améliorer l’humeur.

Marche sportive 2

Allergique au sport ? Opter pour la marche sportive

Il a été prouvée que la pratique d’une activité physique ou d’un sport préserve la forme physique et préserve de nombreuses maladies. Cependant, outre le fait que plus l’âge avance, plus la capacité d’exercer une activité physique régulièrement décroît.

Certains n’aiment tout simplement pas le sport. La marche sportive s’annonce donc comme une excellente alternative pour maintenir une bonne condition physique grâce à ses nombreux bienfaits. Si l’on peut ajouter un travail aux poids via la musculation, ces bienfaits seront évidemment décuplés.

Aussi connue comme la marche active ou la marche rapide, la marche sportive est un sport qui s’apparente à la marche classique au quotidien, mais à un rythme plus soutenu (à noter que la marche nordique est une variante plus tonique encore de la marche sportive).

Sa pratique fait appel à un travail de souffle, d’endurance et fait travailler la plupart des muscles du corps. Elle se pratique sur un parcours plat, généralement en milieu urbain, notamment dans les parcs, les stades et même dans les salles de gym sur tapis. Sa cadence varie selon les pratiquants de 5 à 10 km/h sur une durée de 30 minutes à plusieurs heures selon la condition physique de chacun.

Modèle 60 ans

Couplée à la musculation aux poids, la marche sportive vous apportera des bénéfices sur votre santé physique, musculaire, cardio-vasculaire et mentale inestimables !

 

Rémi Coachsenior

La meilleure activité physique après 50 ans !

La musculation, pratiquée surtout après 50 ans, permettra de repousser le vieillissement, réduira de beaucoup la plupart de vos soucis de santé, transformera votre silhouette, augmentera votre libido et votre séduction.

Plus que des mots, voilà ce qu’en pense le docteur Daniel Lugassy, spécialiste en médecine anti-âge et des plus de 50 ans :

Seule la musculation dosée et adaptée vous apportera des résultats et des changements sensibles. Associée à une activité cardio mesurée et une diète adéquate, vous parviendrez rapidement à vos objectifs.

Liam+Neeson2

Rémi Coachsenior

Jacques

                                  À 50 ans tout commence !!

Action !

     clap-de-cinema-noir

  “Tout dans la vie est une question de volonté” 

(Jean Anouilh)

Si vous ne courrez pas après ce que vous voulez, si vous ne faites pas un pas en avant, vous resterez toujours au même endroit”

(Nora Roberts)

“Rester immobile ne sert à rien. Il faut choisir entre progresser ou régresser. Allons donc de l’avant et le sourire aux lèvres”

(Baden-Powell)

Continuer la lecture de Action ! 

Perdez 3 kilos en un mois avec cette diète simple !

SLY-ABDOS

Voici un exemple de diète qui vous permettra de perdre 3 kg en moins d’un mois, et sans musculation au poids dans un premier temps. Elle peut bien évidemment s’adapter à chaque cas et selon vos activités et disponibilités.

      Pour mettre toutes les chances de réussir de votre côté, faites-vous coacher !

En faisant seulement des exercices d’abdos tous les jours et 3 séances de cardio training chaque semaine :

Vous aurez besoin de quelques suppléments de base pour faire le plein d’énergie, drainer votre organisme, aider à la fonte graisseuse et raffermir vos muscles :

Continuer la lecture de Perdez 3 kilos en un mois avec cette diète simple !