De vilaines graisses en moins, de belles années en plus !

homme-oestrogenes

Souvent considéré comme inesthétique, le gras sous la peau (ou gras sous-cutané) est le plus visible et le plus palpable des gras, mais il n’est pas le plus nuisible à la santé… Par contre, le gras viscéral, celui « caché » qui remplit l’espace entre nos organes abdominaux (intestin, foie, reins, pancréas,…), est le plus néfaste des gras.

Même si le surpoids en lui-même n’est pas un facteur de risque de maladies cardiovasculaires, l’accumulation de graisses au niveau de la partie supérieure du corps est plus dangereuse pour nos artères qu’un embonpoint « harmonieusement réparti ».

Lorsque l’apport calorique est supérieur aux dépenses énergétiques, le corps stocke ces calories dans le tissu adipeux sous-cutané. Il fait des réserves. Ce tissu adipeux ne représente pas en tant que tel un risque cardiométabolique mais, quand l’organisme ne peut plus absorber de graisses, celles-ci se logent au niveau viscéral et envahissent les muscles, le cœur et le foie, et c’est ce qui est dangereux pour la santé. L’efficacité de l’insuline diminue et le taux de mauvais cholestérol augmente. La veine qui amène le sang des intestins jusqu’au foie trempe littéralement dans cette graisse viscérale. Si vous en avez trop, des cellules adipeuses pénètrent alors en grande quantité dans cette veine, puis dans le foie et engorge le sang de mauvais gras.

Et les problèmes de santé commencent…

homme-gros-2d045ae

  • Des risques deux fois plus élevés de maladies cardiovasculaires avec l’augmentation du mauvais cholestérol, hypertension artérielle
  • Des changements métaboliques avec une augmentation de l’inflammation de l’organisme et des triglycérides (graisses indispensables fabriquées par le foie)
  • De l’insulinorésistance à l’origine du diabète, les organes répondent moins bien à l’insuline et celle ci ne fonctionne plus (ou moins bien) surtout si le tour de taille augmente
  • Des problèmes respiratoires, essoufflements, ronflements accrus et risques d’apnée du sommeil
  • Des soucis articulaires, tendineux à cause de la surcharge pondérale
Avez-vous trop de gras viscéral ?

Idéalement, un examen IRM permet de quantifier avec précision le gras viscéral. Toutefois la simple mesure de votre tour de taille peut vous donner une bonne idée de vos réserves de gras viscéral. Dans certains cas, ces réserves représentent plus de 40 % du poids total de ce qui se trouve dans l’abdomen ! Un tour de taille dépassant 102 cm chez les hommes constitue un risque de maladie élevé. Chez les personnes d’origine asiatique, indienne, sud-américaine, le risque est même plus élevé dès 90 cm de tour de taille.

Comment perdre ce "mauvais" gras ?

On l’a déjà vu dans différents articles mais il est bon de le rappeler :

  1. En ayant une alimentation pauvre en mauvais gras (saturés et trans), comme la charcuterie, les viandes grasses, le fromage, le beurre
  2. En diminuant les calories ingérées, sans carence
  3. En éliminant le plus possible les sucreries, les grignotages, la prise d’alcool et les sodas
  4. En faisant de l’exercice aérobique. La recherche indique que le gras qui part en premier lorsque l’on fait de l’exercice aérobique (marche, footing, vélo elliptique,…) est le gras logé autour des viscères. Il est possible d’éliminer plus de 50 % de ce gras en quelques mois d’entraînement
  5. En faisant de la musculation. On perdra essentiellement la graisse « en surface » par des exercices généralisés, ce qui transformera la silhouette
Il est plus facile d’arrêter de prendre du poids que d’en perdre durablement. L’idée est donc de dépister une augmentation du tour de taille suffisamment tôt pour pouvoir stopper son évolution.

david duchovny

Par la suite un programme alimentaire et d’exercices personnalisé permettra de réduire sensiblement la graisse « visible », trouver et stabiliser votre poids de forme, refaire votre « garde-robe » (!) et vivre en pleine forme avec une nouvelle image de vous !

Vous voyez qu’il est facile avec quelques efforts, des précautions, de la prévention, des activités physiques et le contrôle de son tour de taille, d’entretenir son capital santé et d’apporter une grande qualité de vie à votre futur proche… et aux prochaines décennies !

denzel-washington-equalizer-release-pushed-back-to-september-2014-02

Rémi Coachsenior

Laisser un commentaire