Archives pour la catégorie Bien-être

Manquez-vous de testostérone ?

 

Surtout connue comme l’hormone mâle donnant poils, muscles, agressivité et pulsion sexuelle, la testostérone est l’hormone androgène par excellence, présente aussi chez la femme, quoique en quantités moins importantes. La testostérone est l’hormone du désir, de l’énergie et de la confiance en soi, et protège chez l’être humain son cerveau, ses os et son cœur, en plus de déclencher son désir. Chez l’homme, la stimulation sexuelle et l’érection commencent dans le cerveau quand les récepteurs neuronaux captent la testostérone facilitant la performance, les sensations et la jouissance.

En fait, la testostérone n’est pas seulement une hormone sexuelle, mais une hormone à effet général.

Une hormone importante pour le corps puisqu’elle apporte, lorsqu’elle est active, une énergie constante et une endurance du matin au soir, du souffle et du tonus. En effet, elle rend la peau plus tonique et plus tendue, elle humidifie les muqueuses des yeux et de la bouche. Elle abaisse le taux de cholestérol. Elle est nécessaire au maintien du poids.

L’influence de la testostérone ne se limite pas au plan physique. Elle apaise le psychisme, aide à relativiser et à surmonter les obstacles et problèmes et à faire face au stress par une attitude plus volontaire et persévérante. Elle rend de bonne humeur et réduit l’irritabilité émotionnelle.

En outre, qui ne désire pas profiter d’un sommeil réparateur ! Plus le taux de testostérone est élevé, plus le sommeil est profond et plus les rêves sont nombreux. La mémoire aussi est stimulée par un bon taux de testostérone.

Maintenant, voyons les effets sur l’homme de plus de 50 ans :

Le manque de testostérone

Chez l’homme, en vieillissant, la production de testostérone diminue et réduit progressivement l’activité génitale, la fertilité, le volume testiculaire, la masse musculaire et la pilosité, reflet d’un fléchissement de la production testiculaire à partir de quarante ans. D’autres facteurs peuvent entraîner une baisse du taux de testostérone, soit la prise de médicaments, entre autres, les stéroïdes anabolisants, et certains antidépresseurs et antihypertenseurs. Des pathologies dégénératives sont aussi liées directement ou indirectement au déclin de la testostérone : pathologies cardiaques, diabète, arthrite rhumatoïde, ostéoporose, hypertension. Des taux bas de testostérone peuvent aussi favoriser le développement d’un cancer de la prostate et du colon.

Un manque de testostérone peut faire baisser le taux de l’hormone de croissance, donnant au corps un aspect général mou, asthénique avec un dos courbé – caractéristique du vieillard – alors qu’au niveau du visage, les muscles des joues sont plus mous, le teint pâle, le regard terne avec des yeux secs. Des rides se creusent autour de la bouche, sur la joue et au coin des yeux. Il faut ajouter qu’une baisse de puissance musculaire par insuffisance en testostérone signifie une baisse de puissance cardiaque. Un taux normal de testostérone prévient la formation de caillots sanguins.

Responsable du maintien de la masse musculaire, la testostérone l’est aussi pour la masse osseuse, évitant l’ostéoporose, notamment les fractures, en particulier celles de la hanche.

Le manque de sommeil, la dépression, une fatigue permanente du matin au soir diminue très sensiblement le taux hormonal.

Le déficit de testostérone entraîne des bouffées de chaleur, des érections et des éjaculations plus faibles. Parfois, un déficit plus important donne un pénis flasque, de testicules mous et de taille réduite, et d’une prostate grossie.

Une carence de cet hormone chez l’homme pourrait entraîner une réduction du muscle cardiaque et augmenter le risque d’infarctus

La baisse de testostérone s’accompagne aussi d’une diminution de la capacité de représentation dans l’espace, et d’un risque accru de démence.

Le manque de testostérone fait aussi grossir. Et la graisse apparaît de plus en plus au niveau du ventre, des pectoraux et du dos.

L’abus de calories, de graisses polyinsaturées et un apport protéique supérieur aux glucides sont à proscrire afin d’éviter la perte de testostérone par les voies urinaires.

Une carence en zinc, en sélénium et en cuivre peut entraîner une déficience en testostérone.

On le constate, un déficit de la testostérone affecte considérablement la santé et le fonctionnement du corps en plus de son apparence.

Les moyens naturels pour augmenter le taux de l’hormone

Il existe des moyens naturels d’augmenter votre testostérone. D’abord, par l’alimentation en évitant les régimes hypocaloriques qui font baisser le taux de l’hormone.

La viande rouge est particulièrement bonne en raison de son taux élevé de graisses saturées et de zinc, un minéral associé à un taux plus élevé de testostérone. Il faudra cependant éviter d’en manger plus de 3 fois / semaine.

Certains poissons, les fruits de mer et particulièrement les huîtres.

Les aliments riches en graisses mono-insaturées sont conseillés, les avocats, les oléagineux, les graines et les olives.

Consommer des légumes verts, mais surtout le brocoli, le chou-fleur et le chou fait monter la concentration de testostérone.

L’extrait de racine d’ortie. Cette plante a la faculté de rendre la testostérone plus biodisponible. L’ortie contribue aussi à traiter l’hyperplasie (augmentation du volume d’un tissu). L’extrait de racine d’ortie contrôle l’hypertrophie de la prostate.

Le Maruapuama, guarana ou encore gingembre, qui sont des toniques sexuels.

le Tribulus terrestris accroît la testostérone totale.

La Maca qui est également un booster de testostérone

Enfin, on conseille de :

  • Dormir entre 7 et 9 heures par nuit
  • Faire de l’exercice au moins une demi-heure par jour (avec intensité) ou mieux encore 3 séances complètes de musculation chaque semaine
  • De faire l’amour le plus souvent possible (ce qui augmente le niveau de testostérone)
  • De méditer
  • De prendre des risques
  • De s’exposer au soleil
  • Et de s’exercer à la bonne humeur !
L’aide médicale pour augmenter le taux hormonal

En cas de chute ou de déficit hormonal aggravés surtout chez les personnes plus âgées, un médecin spécialiste peut prescrire une hormonothérapie médicamenteuse. La prise de testostérone est efficace pour réduire l’arythmie et l’angine de poitrine. Un traitement peut augmenter la taille et le nombre de synapses, le lieu de connexion des neurones. On dit aussi qu’il fortifie la gaine qui entoure et protège les axones des neurones.

La prise de testostérone améliore la libido chez les sujets âgés. Avis aux intéressés : une période de six à douze mois de supplémentation en testostérone sera nécessaire pour corriger certains effets déplaisants de la déficience.

Elle permet aussi et surtout de ralentir la chute de fermeté et tonicité musculaires (si pratique de la musculation) et d’enrayer la perte de force.

Il est indiqué de faire un bilan hormonal afin de se situer et de mettre en place un programme diététique, un programme de musculation, se supplémenter avec des produits naturels et adopter des habitudes et hygiène de vie saines et positives.

 

 

Rémi Coachsenior

Bien manger après 50 ans

bien-manger-1

Saviez-vous qu’en vieillissant le besoin en protéines augmente, mais que le goût diminue? Voilà pourquoi il est important de modifier nos habitudes alimentaires et de choisir une alimentation appropriée et équilibrée, qui préservera notre vitalité après 50 ans

vivre-en-bonne-sante

Qui ne souhaite pas vivre longtemps et en bonne santé?

Pour cela, rien de tel que d’appliquer l’adage «Mieux vaut prévenir que guérir». Un principe à mettre en pratique aussi dans nos assiettes.

Car la nature et la quantité des aliments que nous mangeons ont des répercussions à long terme sur notre santé et notre processus de vieillissement, qu’elles soient positives ou négatives. A partir de 50 ans, il est nécessaire de s’en préoccuper.

 Prévenir pour mieux vieillir
bien-boire-1

Des menus variés et équilibrés non seulement réduisent le risque de souffrir de maladies de civilisation, telles que l’obésité, mais influent aussi favorablement sur le processus de vieillissement.

Ainsi, tous ceux qui prennent de bonnes habitudes alimentaires dès leur jeunesse n’auront pas à les changer radicalement plus tard – ce qui peut s’avérer par ailleurs difficile – mais uniquement à les adapter à leur nouveau métabolisme et leur activité sportive.

Le vieillissement de l’organisme commence tôt
jeunesse-prolongee

Notre organisme termine son développement entre 20 et 30 ans. D’un point de vue purement biologique, nous commençons alors déjà à vieillir, même si nous nous sentons en pleine force de l’âge.

Saviez-vous que les besoins énergétiques d’un trentenaire sont inférieurs de 10 % à ceux qu’il avait à 20 ans, à taille égale et pour une activité identique? Entre 40 et 70 ans, ces besoins continuent de diminuer, car nous perdons 10 à 15 % de notre masse musculaire.

Par exemple, alors que les besoins énergétiques d’une personne de 50 ans ayant un mode de vie sédentaire oscillent entre 2300 et 2500 calories par jour, ils ne sont plus, à 65 ans, que d’environ 2000 pour un homme.

Il est important de noter que même si les besoins caloriques se réduisent avec l’âge (mais devront être augmentés avec la pratique de la musculation), ceux en nutriments vitaux (vitamines et minéraux) restent quant à eux identiques.

D’où la nécessité d’adapter les repas en conséquence.

Privilégier la qualité
qualite-alimentaire

Durant la seconde partie de notre vie, il ne suffit pas de limiter notre consommation de douceurs riches en calories, mais de veiller plus rigoureusement à la quantité et à la nature des aliments dans notre assiette et d’accorder aussi plus d’importance à leur qualité.

C’est pourquoi les plus de 50 ans ont tout intérêt à choisir des denrées aux propriétés nutritives élevées qui contiennent des protéines (dont les besoins sont augmentés), vitamines, des minéraux, des fibres et des substances végétales secondaires.

Conseils pratiques
50-ans-5
  • Mangez trois à cinq portions de fruits et légumes par jour.
  • Préférez le pain complet au pain blanc.
  • Utilisez de l’huile d’olive ou de colza.
  • Consommez régulièrement de la viande maigre, viande blanche, des oeufs et des produits laitiers (seulement yaourt nature, fromage blanc, certains fromages à pâte molle et dure), et mangez du poisson régulièrement
  • Intégrez des noix et des légumineuses à vos repas.
  • Buvez 1.5 litre de liquide par jour.
  • Limitez votre consommation de sucre et de graisses cachées.


Quels sont les changements visibles associés au vieillissement ?

Diminution de la sensation de soif
muscle-1

Alors que boire un à deux litres de liquide par jour va de soi pour les plus jeunes, les personnes de plus de 50 ans ont quant à elles souvent plus de mal à consommer cette quantité. En effet, la teneur en eau de l’organisme baisse sensiblement avec l’âge, ce qui entraîne une diminution de la sensation de soif.

De plus, elles sont nombreuses à boire volontairement moins pour éviter d’aller aux toilettes la nuit. Or, un apport en eau insuffisant peut être à l’origine de divers problèmes: sécheresse cutanée et buccale, perte de force, voire confusion.

Pour boire suffisamment, prenez les habitudes suivantes boire
  • Préparez chaque jour une carafe de thé qui doit être vide à la fin de la journée.
  • Buvez un verre d’eau avant de vous laver les dents.
  • S’abreuver un peu après chaque passage aux toilettes.
  • Emportez une petite bouteille d’eau lors d’une longue promenade ou d’une sortie en ville.
  • Pour varier, vous pouvez aussi opter pour de l’eau minérale, des jus de fruits dilués avec de l’eau minérale gazeuse, du café ou du thé. Les soupes et les bouillons fournissent également un bon apport en liquide.
  • La consommation de boissons très sucrées doit rester exceptionnelle.
  • Eviter l’alccol
Fonte musculaire
sarcopenie-1

Après 50 ans on a tendance à engraisser par le manque d’activité sportive, mais l’âge avançant, on voit que de nombreuses personnes commencent à perdre du poids.

Ceci n’est pas dû au fait qu’elles maigrissent, mais plutôt à un phénomène qui se caractérise par un processus de fonte musculaire, appelé sarcopénie, qui s’accentue après la soixantaine. Cette dernière est à l’origine d’une diminution de la mobilité et de la force musculaire, pouvant alors provoquer chutes et fractures osseuses.

En guise de prévention, les personnes de plus de 50 ans doivent consommer plus de protéines, de vitamine D et de calcium. L’apport en protéines doit passer de 0.8 à 1.3 – 1.8 g/kg de poids corporel par jour. Vous pouvez atteindre cet objectif en intégrant des aliments riches en protéines à chaque repas (produits laitiers comme les yaourts nature, viande, poisson, oeufs ou légumineuses).

La whey protéine est aussi particulièrement adaptée (à prendre lors de collations pour des raisons pratiques). En effet, ses protéines sont rapidement digérées et ses composants sont assimilés peu de temps après l’absorption pour participer au développement des muscles.

Une boisson à base de whey après une activité sportive ou une séance de musculation est donc également particulièrement indiquée.

Perte de densité osseuse
perte-de-densite-osseuse

La densité osseuse décroît régulièrement après avoir atteint son maximum vers l’âge de 30 ans.

Un apport insuffisant en vitamine D et en calcium, une trop grande sédentarité, certains médicaments et une prédisposition génétique sont autant de facteurs qui accélèrent le processus de dégradation osseuse, augmentant ainsi le risque d’ostéoporose et de fractures.

Il est possible de ralentir ce phénomène en veillant à consommer suffisamment de calcium et de vitamine D et à pratiquer régulièrement une activité physique comme la musculation.

Pour atteindre les 1000 mg de calcium recommandés par jour, consommez des fruits à coque (amandes, noix), yaourts nature et fromage blanc, légumes, eaux minérales, qui sont de loin les aliments les plus riches en calcium.

Des recherches ont aussi prouvé que des apports plus élevés en calcium conduit à une réduction de la graisse corporelle et peut également aider à accroître la lipolyse du métabolisme (dégradation des graisses) et à diminuer la lipogenèse (formation de graisse).

Un apport suffisant en calcium est essentiel
calcium
 100 mg de calcium sont contenus dans :
  • 100 gr de brocoli
  • 100 gr de légumineuses
  • 300 gr de pain complet
  • 40 gr d’amandes
  • 100 gr de noix
  • 25 cl d’eau minérale riche en calcium
  • 20 gr de fromage à pâte dure
  • 30 gr de fromage à pâte molle
  • 150 gr de whey

1000 mg de calcium peuvent se répartir ainsi :

  • 40 gr de whey + 2 yaourt nature + 20 gr d’amandes (ou portion de légumes verts) + 1/2 litre d’eau minérale + 30 gr de fromage à pâte molle (ceci à titre indicatif)

Continuer la lecture de Bien manger après 50 ans 

Jeunes seniors et beaux abdos : les 5 secrets

Lose weight

D’abord la bonne nouvelle : nous avons tous des abdos !

Sans abdos, impossible de se tenir debout, se baisser, se plier, se redresser…

Bon, à 50 ans, ils sont souvent cachés sous une couche plus ou moins épaisse de graisse récalcitrante et tenace, c’est vrai…

Mais de là à penser qu’il « suffit » de faire un gros régime, de descendre à 12 % de Mg, bref, de perdre uniquement beaucoup de poids pour les faire apparaître serait utopie.

D’accord, plus de 50 % des résultats obtenus dépendront de cette diète dont on a vu les contours dans «le meilleur des régimes».

Continuer la lecture de Jeunes seniors et beaux abdos : les 5 secrets 

Tous les suppléments pour tous les objectifs

 

parapharmacie03__018594300_0813_18072012

Les plus de 50 ans ont nécessairement besoin d’aides en suppléments diététiques naturels, surtout dans le cadre d’une reprise d’activité sportive, pour :

  • Reprendre du muscle
  • S’affiner
  • Retrouver de l’énergie et de la force
  • Diminuer le stress
  • Booster la libido
  • Freiner la « chute hormonale »
  • Mieux dormir
  • Protéger les articulations et renforcer les tendons
Voici un tableau récapitulatif de tous les suppléments diététiques pour tous les objectifs :

Il est possible et conseillé d’associer 2 ou plusieurs suppléments pour un effet décuplé. Le besoin accru en protéines, moins bien fixées après 50 ans, la baisse du taux hormonal entraînant une perte de force, le stress, le peu d’énergie, tout cela doit être « contrôlé » et compensé par la prise de suppléments diététiques. L’alimentation, même très équilibrée et « saine » ne suffit pas à apporter les nutriments nécessaires.

Cliquez sur les logos pour de plus amples renseignements.

Bien d’autres produits sont proposés chez :  ana_logo_banner_contract

 X : bon effet 

XX : très bon effet

XXX : super effet

Pour de conseils, des programmes et suivis personnalisés, n’hésitez-pas à me contacter

Vous avez plus de 50 ans ? Vous souhaitez vous reprendre en main, transformer votre silhouette ? Retrouver forme, santé et énergie ? Rester jeune, séduire ?

 

Alors, par ici les bonnes résolutions !

Moi 16

Rémi Coachsenior

 

 

Etre jeune et en forme après 50 ans…

 OUI C'EST POSSIBLE !!
billy-campbell 

 Il y a 2 notions :

  1. Être jeune en âge     etre jeune

  2. Se sentir et paraître jeune     paraitre plus jeune

Dans le 1° cas, il faut quand même se faire une raison: on ne peut pas être et avoir été ! Exit la souplesse naturelle de nos vingt ans, la récupération express après une nuit blanche… Quoique… On voit souvent autour de nous une multitude de « jeunes » aux ventres ronds comme des ballons et raides comme des piquets de grève, paraissant déjà bien vieux et sans penser à  leur futur « douloureux ». Nous, les « anciens », avons pris conscience de tout ça et c’est pour cela que nous serons la génération au top de demain !

Il ne faut pas faire l’erreur de chercher à retrouver ses performances et sa force d’antan, défier vos ados ou jeunes adultes de votre entourage, de commencer l’apprentissage du nouveau sport extrême à la mode, bref de se comparer à eux… Ce serait perte de temps, d’énergie et vecteur de frustration avec des blessures diverses assurées.

“Soyez le meilleur… vous-même !”

Continuer la lecture de Etre jeune et en forme après 50 ans… 

Marche sportive

La marche pour la bonne santé des quinquas

Parmi toutes les activités « cardio », la marche est sans doute la plus efficace et adaptée aux quinquas et aux plus âgés. Mais pas n’importe quelle marche, ici, on parle de marche rapide.

Pour rester en forme même après la cinquantaine, la marche rapide aussi appelée marche sportive ou active est aussi une excellente alternative. Cependant, pour ce faire, il faut qu’une certaine cadence soit maintenue et prolongée sur une certaine distance.

Marche rapide_en-forme-apres-50ans

Les bienfaits de la marche rapide

Selon plusieurs études publiées dans des revues scientifiques réputées, faire de la marche rapide aurait de nombreux bienfaits sur le corps humain, notamment celui d’améliorer la santé cardiovasculaire des jeune seniors et seniors.

Les études ont révélé que, par rapport aux personnes âgées qui marchaient lentement, les personnes âgées qui marchaient à une vitesse de plus de 5 km/h diminuaient de moitié les maladies cardiovasculaires et les maladies coronariennes.

De même, elles sont à 53 % moins exposées aux accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Parallèlement, il a été mis en évidence que les personnes marchant vite sur une plus longue distance, autrement dit de façon prolongée, présentaient encore moins de risque que celles qui marchaient vite sur une plus courte distance.

Associée à la prise de certains produits pharmaceutiques adaptés, la marche rapide intensive permettrait de réduire considérablement tout risque cardiovasculaire. Il est par ailleurs possible de trouver des médicaments en ligne sur ce site, une pharmacie en ligne fiable.

Outre cela, à une cadence soutenue de 7km/h sur une durée d’au moins une demi-heure, la marche rapide apporte les mêmes bienfaits que le jogging. Mais avec beaucoup moins de soucis articulaires et tendineux qui peuvent apparaître quand on courre.

Concrètement, elle aide à la perte de poids superflu, fait travailler le cœur et oxygène les muscles. Elle permet aussi de maîtriser son stress et de favoriser un bon sommeil en plus de purifier l’organisme et d’améliorer l’humeur.

Marche sportive 2

Allergique au sport ? Opter pour la marche sportive

Il a été prouvée que la pratique d’une activité physique ou d’un sport préserve la forme physique et préserve de nombreuses maladies. Cependant, outre le fait que plus l’âge avance, plus la capacité d’exercer une activité physique régulièrement décroît.

Certains n’aiment tout simplement pas le sport. La marche sportive s’annonce donc comme une excellente alternative pour maintenir une bonne condition physique grâce à ses nombreux bienfaits. Si l’on peut ajouter un travail aux poids via la musculation, ces bienfaits seront évidemment décuplés.

Aussi connue comme la marche active ou la marche rapide, la marche sportive est un sport qui s’apparente à la marche classique au quotidien, mais à un rythme plus soutenu (à noter que la marche nordique est une variante plus tonique encore de la marche sportive).

Sa pratique fait appel à un travail de souffle, d’endurance et fait travailler la plupart des muscles du corps. Elle se pratique sur un parcours plat, généralement en milieu urbain, notamment dans les parcs, les stades et même dans les salles de gym sur tapis. Sa cadence varie selon les pratiquants de 5 à 10 km/h sur une durée de 30 minutes à plusieurs heures selon la condition physique de chacun.

Modèle 60 ans

Couplée à la musculation aux poids, la marche sportive vous apportera des bénéfices sur votre santé physique, musculaire, cardio-vasculaire et mentale inestimables !

 

Rémi Coachsenior

 

Se transformer à tout âge ?

Oui c’est possible !

Moi 16

Je m’appelle Rémi et je suis quinqua !

Et votre coach depuis novembre 2011 !

“Plus de 30 ans d’entraînement derrière moi, et dans la meilleure forme de ma vie ! Commencée à l’âge de 19 ans, la musculation a été le révélateur et la réponse adaptés aux nombreux complexes qui bloquaient ma vie, trop maigre, trop timide, trop invisible quoi…

Une base sportive faite de judo, de tennis, de foot, comme tout le monde finalement…

Mais rien qui transforme ce corps chétif, ce mental défaillant, cette paresse maladive en bel athlète svelte aux muscles saillants et à l’esprit gagnant dont je rêvais.

Il a suffi de quelques Rocky , Rambo et autres Hercules pour lancer définitivement ma décision de changer. Depuis, après des hauts et des bas, des blessures et maladies, j’ai initié et je continue ma transformation.

Parce que j’ai signé un contrat à vie et que j’ai bien l’intention d’être « jeune » le plus longtemps possible. J’ai été maigre, j’ai été gros, j’ai gagné du poids, en ai perdu beaucoup, j’ai fait de nombreuses erreurs, j’ai eu des échecs mais aussi beaucoup de réussites, au final j’ai gagné !

Gagné une image de moi dont je suis fier”.

Et une motivation formidable !

018

Vous aussi, changez votre image pour reprendre votre place dans la société, séduire, être un leader dans votre entourage ou dans votre profession, retrouver une prestance et une forme remarquables, sources de bien-être et de confiance en soi, devenir l’homme de demain…

Éternellement jeune !

mec 50 ans

Et rappelez-vous, il n’est JAMAIS trop tard…

Sauf si vous décidez de ne pas prendre en main votre vie future… Et de dépérir peu à peu… De voir la graisse envahir votre tour de taille… Votre corps s’enraidir, les articulations coincer… Bref,  énumérer les soucis de santé qui s’accumulent…

Et soyez persuadé que l’on peut commencer à tout âge, avec L’ENTRAINEMENT qui correspond à cet âge !

Quelques soient son passé sportif, sa condition actuelle, matérielle et physique…

Il ne s’agit pas de battre des records, de se comparer, de rattraper le temps passé, mais bien de retrouver la forme, la vitalité, un joli « aspect », et le goût de l’effort, revivre tout simplement et passer le cap de la cinquantaine avec fierté et entrain. Pour durer aussi…

Mec 50 ans 2

Et si vous et moi savons pertinemment que vieillir est inéluctable,  il existe de nombreux moyens pour ralentir sa progression et le vivre mieux :

  • Une alimentation saine et équilibrée
  • La musculation adaptée et intensive
  • Un sommeil profond et réparateur
  • La gestion du stress
  • Une attitude positive
  • Garder un esprit jeune
  • Se former, apprendre, se passionner, agir

mec 50 ans 1

 

Rémi Coachsenior

La cinquantaine séduisante

Séduction 3
Séduction en berne…
Séduction 5

Voilà, vous avez la cinquantaine, vous êtes vieux, vous vous sentez vieux, moche, et mou, vous dépérissez…

Mais au fond de vous – parce que c’est l’essence même de l’homme – vous ne supportez plus cette condition, cette image, vous voulez encore séduire, être séduisant, pour votre compagne, ou pour attirer les plus jeunes, pour être admiré. Ne dites pas le contraire…

La plupart des « vieux » se sentent vieux, point barre. Et n’osent pas se montrer ni même paraître, honteux quoi…

Alors la première chose à faire pour ne plus ressembler à un vieux « rampant » est de retrouver une grande forme physique.

Parce que quand vous ne vous entraînez ni mangez bien, cela donne l’impression aux autres que vous vous dévalorisez, laissez aller. Et que vous ne faites rien pour que cela change. Avec la pensée oppressante d’être constamment mal vu, jugé, critiqué…

Ce qui vous fait paraître vieux n’est pas votre âge réel, les rides, les cheveux gris, mais bien votre apparence relâchée et sa forme.

Les rides et cheveux gris paraissent sexy pour les femmes, mais pas votre manque de muscle, le dos voûté, les épaules étriquées et le ventre proéminent qui font de vous un « vieil homme ». Vous vous en doutez bien…

Les effets de la sédentarité

Séduction 6

Vous vieillissez – nous vieillissons – bien sûr, mais comme vous n’exercez pas vos muscles au gym ou chez vous, dans votre petite salle aménagée, il se passe que vous perdez chaque année de la masse musculaire et que vous ne faites rien pour ralentir ce processus inéluctable.

Donc, de façon très visible, votre posture, votre attitude montrent les signes de l’âge avec cette peau molle, ces muscles raplaplas et diminués.

Sans travailler son corps musculairement, à la cinquantaine, et bien vous êtes « vieux », tout simplement, inexorablement…

Alors qu’avec une bonne reprise en main, vous pourriez être un beau quinquagénaire svelte et plein d’entrain.

Si vous ne faites ni musculation ni activité physique, vous commencez inévitablement à perdre du muscle. Progressivement votre métabolisme ralentit en conséquence. Et toutes ces calories ingurgitées – et non dépensées – se transforment rapidement en graisses disgracieuses. Pour la plupart des hommes, elles se logent autour du ventre et très souvent sur tout le corps.

Cette surcharge pondérale est mauvais non seulement pour votre santé mais aussi pour votre image. Car c’est le signe que vous ne vous souciez pas de vous. Et cela ne plait ni aux femmes, ni à votre compagne, ni à personne. Vous vous négligez, donc elles pensent que vous les négligerez. Vous ne vous respectez pas et donc elles peuvent croire que vous ne les respecterez pas…

Le manque de muscle indique que vous êtes « vieux »

Séduction 12

Si vous ne faites pas d’effort, vous resterez « vieux ». Car hors de forme, avec un physique quelconque, vous n’attirerez plus personne et vous apparaîtrez comme quelqu’un sans volonté, sans énergie, plat quoi…

Une femme voit ce relâchement – peu séduisant vous en conviendrez – sans compter que l’homme à la cinquantaine peut attraper conjointement à ce laisser-aller, des maladies comme le diabète ou des problèmes cardiaques sérieux. Bref, elle ne va pas et ne veut pas passer ses meilleures années en étant votre infirmière.

Alors que faire ? Et bien prendre la bonne décision, tout le contraire de l’attitude négative décrite ci-avant. Continuer la lecture de La cinquantaine séduisante 

Rattraper le cours de sa vie après 50 ans

se reprendre en main 1

Argh ! 50 ans – parfois avant, quelquefois après – tout se bouscule, nos souvenirs défilent, les douleurs apparaissent, les rides se creusent…

IMG_0647

A ce moment de la vie, on se doit de faire un bilan, un « état des lieux » de ce que l’on était, de ce que l’on est et de ce que l’on sera… Si rien ne change   et si l’on ne change rien…

Car, inexorablement, le temps passe, s’échappe même, et on le perd de vue… Ouch, déjà 50 ans !

Car, inévitablement, le temps a déformé notre ventre, dégradé notre organisme, ramolli nos muscles, accaparés que nous sommes par le quotidien, la vie sociale, le boulot, la famille, la « bonne » bouffe… Avec comme résultat navrant et désespérant de ressembler plus ou moins à ça…

8238306E4869F586D6F1B6B92FEFB0 Mais ?

Mais à moins de se complaire dans cette apparence (?!),

IL N’EST JAMAIS TROP TARD !! Place à vous désormais !

Soyez jeunes, défiez le temps !

Prenez-vous en main, retrouvez la ligne, changez votre allure, musclez votre corps, boostez votre mental, soyez en forme, ayez la pêche !

Ne laisser pas la nature prendre le dessus, changez votre image, séduisez à nouveau !

Je partage avec vous mon expérience et vous accompagne dans votre transformation.

Osez changer et vous changerez votre vie !

VOUS ÊTES PRÊTS ?!

ALORS C’EST MAINTENANT OK ?!

50 ans n’est pas l’âge minimum pour prendre la décision de retrouver la forme bien sûr ! Si vous êtes encore quadralancez-vous et gagnez  du temps de bien-être !

A 60 ans, 70 ans, vous paraîtrez beaucoup plus jeune qu’aujourd’hui !

Clarence 65 ans

Ça vaut le coup non ?!

Alors ne laissez pas défiler le temps…

Rattraper le cours de sa vie quand on a 50 ans et plus, c’est la garantie d’une vie meilleure, d’un avenir radieux…

Alain Prost

 

Rémi Coachsenior

Après 50 ans on destocke !

 

 La graisse… ennemie publique n°1  

 obesity

En France, plus de 65 % des hommes de 50 à 75 ans sont en surcharge pondérale et seulement 40 % d’entre eux ont une activité physique visant à baisser leur poids.

Le plus alarmant est que beaucoup parmi les générations suivantes sont en surpoids alors qu’il est notoire et reconnu de dire que les conséquences (et qui plus est pour l’obésité) sur la santé sont néfastes.

Sans prise de conscience, de nombreux problèmes apparaissent ou apparaîtront :

– Maladies cardiovasculaires et hypertension

– Maladies respiratoires

– Certains cancers

– Arthrose et douleurs articulaires

– Mauvaise circulation veineuse

Sans compter de nombreux effets négatifs sur le comportement et le mental :

– Dépression et discrimination

– Sommeil perturbé

– Fatigue permanente

– Mauvaise image dans la société

– Boulimie et addiction à la suralimentation

– Paresse et inactivité

Après 50 ans, rester en forme, être en bonne santé, soigner son apparence doit être votre leitmotiv, votre obsession ! Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire… 

IMG_0621

Veuillez trouver ci-dessous le tableau des mensurations idéales (approximatives) qu’un homme de plus de 50 ans peut obtenir après quelques mois de musculation et diète suivie

Ces mesures sont prises en centimètre à partir du tour de poignet

Consultez l’article « poids idéal et poids de forme » 

 

cage

Alors, reprenez-vous en main, on dégraisse !

Rémi Coachsenior